AIDES DESTINEES AUX PERSONNES EN ACTIVITE DE SERVICE ET A LEUR FAMILLE

 

Dans le cadre de l’action sanitaire et sociale, selon la réglementation mise en place depuis le 1er janvier 2015 par les structures nationales : CCAS et COMITE DE COORDINATION, la CMCAS de LYON peut vous apporter une aide, selon les situations et critères énoncés ci-dessous :

 



==>  GARDE D'ENFANT, CESU PETITE ENFANCE
Aide aux frais de garde des enfants, pour les enfants âgés de 3 mois à 3 ans et jusqu'à 7 ans pour les enfants en situation de handicap.

 

Qui peut en bénéficier ?
Les salariés des entreprises signataires de l’accord « CESU petite enfance » et ouvrants droit aux activités sociales de la branche des Industries Electrique et Gazière;
 
Montant de l'aide :
1432 €/an maximum pour 1 enfant
1830 €/an pour 2 enfants ou plus.
 
Pour toute information :
www.cesu-petite-enfance.fr

 


**********************
 


==>  SOUTIEN SCOLAIRE

       Les maths ou l’anglais ne sont pas son fort ? Aide individualisée aux élèves ayant besoin d’une mise à niveau ou d’un complément d’enseignement.

 
Qui peut en bénéficier ?

Tout parent dont les ayants droit âgés de 6 à 20 ans sont scolarisés en primaire et/ou secondaire.
 

Modalités d’attribution :
20 heures par année scolaire 
et par enfant


Conditions de ressources :
En fonction du coefficient social de l’ouvrant droit


 

Formulaire Domicours

**********************

AIDE À L'AUTONOMIE DES JEUNES
& CONTRIBUTION DE VIE ÉTUDIANTE ET DE CAMPUS


AIDE A L'AUTONOMIE DES JEUNES (AAJ)

Permettre aux jeunes des familles les plus modestes de préparer leur futur sereinement. 

L'objectif de cette aide est de contribuer à favoriser l'autonomie des jeunes adultes, en apportant une aide financière aux familles les plus modestes pour permettre à leurs enfants de poursuivre des études, d'entamer une formation dans les meilleures conditions possibles, ou bien de pallier pendant quelques mois l'absence d'allocation chômage. 
Vous avez un enfant de + de 20 ans (ou entre 18 et 20 ans si enfant unique, ou dernier à charge) étudiant post-bac ou chômeur de moins de 25 ans ou jeune en alternance, votre coefficient social de la famille est inférieur ou égal à 15 000 €, vous pouvez prétendre à l'AIDE A L'AUTONOMIE DES JEUNES (AAJ) - Aide entre 20 et 180€ par mois, ainsi qu'à 90€/an de participation aux frais de cotisations de vie étudiante (CVEC).

Afin de constituer votre dossier de demande d'A.A.J, vous devez nous adresser les documents suivants :

  • imprimé demande d'aide à l'autonomie des jeunes 
  • dernier avis d'imposition  
  • certificats de scolarité des enfants concernés 
  • contrat d'apprentissage ou contrat de qualification
  • attestation d'inscription pôle emploi
  • attestation du non-paiement de l'allocation chômage
  • relevé d'identité bancaire.

Formulaire AAJ

 


CONTRIBUTION DE VIE ÉTUDIANTE ET DE CAMPUS (CVEC)
Non soumise à condition de ressources et sans critère d'âge.

Cette nouvelle aide annuelle de 90€ maximum, peut venir en complément de l'AAJ. Elle est destinée aux étudiants en formation initiale dans un établissement d'enseignement supérieur, mais aussi à ceux qui auraient payé la Cotisation de Vie Étudiante avant les résultats du baccalauréat et qui in fine, ne seraient pas bacheliers.


La CVEC est destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et doit conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé réalisées à leur intention. 

Il ne vous reste qu'à télécharger et remplir le formulaire ci-dessous et de joindre les justificatifs demandés, en ajoutant votre dernier avis d'imposition.


 

Formulaire CVEC
 

  *********************  

 ==> AIDE A LA QUALITE DE VIE

A vos côtés pour surmonter les moments difficiles pour vous aider à faire face au quotidien pendant des périodes de fragilisation. 
Aide permettant l’emploi d’une auxiliaire de vie (courses, travaux d'entretien courant du logement, confection des repas, soins, garde d'enfants). 

Qui peut en bénéficier ?
  • Les ouvrants droit actifs ou inactifs de moins de 55 ans,
  • Les ayants droit conjoint(e)s, pacsé(e)s ou concubin(e)s, sous conditions de ressources.
 Modalités d’attribution :
  • 80 h par année civile
  • 8h par traitement en lien avec une affection longue durée
 
Conditions de ressources :

  • Famille dont le coefficient social (revenu fiscal de référence divisé par le nombre de parts fiscales)est inférieur ou égal à 30 000 € 

A savoir : en cas de demande de cette aide à la qualité de vie, la CMCAS peut vous orienter en cas d’accident ou de maladie, vers l'IDCP (si vous avez un contrat IDCP), vers la MUTIEG (si vous avez souscrit une option SODELI ou CORT), ou vers la CAF (si vous avez des enfants en bas âge).
Dans ces deux cas, et si vous avez souscrits ces contrats,  des prestations peuvent être inclues. N’hésitez pas à les contacter, ces prestations doivent être mises en place dès la sortie d’hospitalisation.
N° téléphone IDCP : 0800.00.50.45
N° téléphone MUTIEG assistance : 01.48.97.74.05
 

Formulaire à télécharger

*********************

 ==> AIDE AUX SEJOURS NEIGE

Forfait composé de :
  • frais de séjour (location de matériel de ski et remontées mécaniques)
  • transport (frais de carburant, péage ou transport en commun, co-voiturage)
 
Qui peut en bénéficier ?
Les ouvrants droit et les ayants droit et affectés au sein du réseau de centres de vacances proposés dans le catalogue CCAS.
 
Montant de la prestation :
Aide plafonnée à 90% du forfait pour chaque prestation (soit maximum : 900€)
selon le coefficient social, sur présentation des justificatifs.
 
Conditions de ressources :
Familles dont le coefficient social (revenu fiscal de référence divisé par le nombre de parts fiscales) est inférieur ou égal à 7500 €.

Formulaire à télécharger


 


**********************

 

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter la section Action Sanitaire et Sociale de la CMCAS :
 

Renseignements ASS : 04.72.83.31.44 ou 46 - cmcas220.ass@asmeg.org



 



 


S'incrire à la
Newsletter

  • Édito de Décembre 2018 / Janvier 2019

    Un amendement au projet de budget de la sécurité sociale 2019 pourrait soumettre à l'impôt et aux cotisations sociales, les aides versées par les comités d'entreprise, même pour les petites structures. Le texte doit encore "évoluer" par les allers-retours Assemblée Nationale et Sénat.   Plusieurs syndicats se sont indignés contre cette disposition législative, pour les aides allant au-delà d'une certaine franchise : de 331 euros par an et par salarié, ou 662 euros si le salarié a au moins un enfant. Le...