Mutuelles

LA CARTE VITALE

Elles contient toutes les informations relatives aux droits et prestations Sécurité sociale et Mutuelle des assurés. Elle remplace la feuille de soins papier et assure le tiers payant pharmaceutique.

LE TIERS PAYANT 

Si vous faites appel à des praticiens exerçant dans les hôpitaux publics, les centres de soins ou les centres de santé, vous bénéficierez, sur présentation de votre carte d'assuré social, de la convention dite du tiers payant. L'établissement fera l'avance de la part remboursable par la Sécurité sociale au moment du règlement.

La part des dépenses de santé restant à votre charge s'appelle dans ce cas le "ticket modérateur". Il est remboursé par notre mutuelle.

 

Votre carte vitale doit obligatoirement être mise à jour en début de chaque année.

Le décret de mars 2007 limite les droits portés par la carte Vitale à 12 mois maximum. Ancienne génération (sans photo) ou carte Vitale II (avec photo), toute carte Vitale doit être mise à jour suite à tout changement de situation.
Des bornes de mise à jour sont disponibles dans les pharmacies, établissements de santé, accueils des caisses d'Assurances Maladie.

Une carte Vitale est obligatoire pour toute personne de plus de 16 ans. Tout ayant-droit enregistré dans les fichiers de la CAMIEG, avec des droits de base ouverts, reçoit, lorsqu'il atteint 16 ans, un dossier à remplir pour obtenir une carte Vitale, à son nom. Il ne sera plus porté par la carte Vitale de son ouvrant-droit.

Pour en savoir plus, cliquez directement sur le lien CARTE VITALE.

 


S'incrire à la
Newsletter

  • Edito d'Octobre / Novembre 2018

    Une rentrée encore chaude ! Les vacances sont terminées, la reprise de l’activité professionnelle ou bénévole rythme à nouveau le quotidien de chacun. Les chantiers ne manquent pas dans le domaine de nos activités sociales, solidaires et de santé. Pour rappel, avant 2007, les prestations maladies étaient traitées par les CMCAS (sécurité sociale et mutuelle), en contrepartie d’une remise de gestion des CPAM. Le comité de coordination gérait financièrement du niveau national, la mutuelle et nous, étions...